Bernard GUIDOT

2 février 2002 - Associé le 24 juin 1994

Docteur-ès-Lettres. Professeur émérite à l’Université de Lorraine.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  2 Allée Pontus de Tyard - 54600 VILLERS-LÈS-NANCY

Littérature, Ancien français


  • Professeur Emérite de Langue et Littérature du Moyen Âge à l’Université de Lorraine (Classe Exceptionnelle E 2).
  • Président d’honneur de la Société internationale Rencesvals pour l’étude des épopées romanes.
  • Président en exercice de la section française de la Société Rencesvals pour l’étude des épopées romanes.

Bref Curriculum vitae 

  • Elève-Maître à l’École Normale d’instituteurs de Nancy (1956-1960).
  • Elève-Professeur des IPES de la Faculté des Lettres de Nancy (1960-1963).
  • Professeur Certifié stagiaire au CPR de Nancy (1963-1964).
  • Professeur Certifié au Lycée Bichat de Lunéville (1964-1965).
  • Service Militaire (1965-1966).
  • Professeur Certifié, puis Professeur Agrégé, à la Cité Scolaire de Lunéville (1967-1970).
  • Assistant Agrégé à l'Université de Nancy II (1970-1977).
  • Maître-Assistant, puis Maître de Conférences, à l'Université de Nancy II (1977-1988).
  • Professeur des Universités (de 2e classe, puis de 1ère classe) à l'Université des Sciences Humaines de Strasbourg (1988-1996).
  • Professeur des Universités (de 1ère classe puis de classe exceptionnelle) à l'Université de Nancy II devenue Université de Lorraine (1996-2008).

Thèmes de recherche 

 

Spécialiste des épopées médiévales françaises (En particulier celles contenues dans le Cycle de Guillaume d’Orange, dans le Cycle de la Croisade et dans le Cycle des Lorrains), mais aussi de la matière arthurienne et des romans de Tristan. Editeur ou traducteur d’une dizaine d’œuvres de la zone d’oïl. Etudes critiques illustrant un réel intérêt pour l’histoire des idées et des mentalités, du Moyen Age finissant à la Bibliothèque Bleue, en passant par les réécritures du comte de Tressan et d’Alfred Delvau, sans oublier l’influence du Moyen Age sur le monde actuel. Travail en cours : Nouvelle édition de Garin de Monglane, chanson de geste du treizième siècle (texte fondamental de la Geste de Guillaume d’Orange ; 14 979 vers, selon le manuscrit de base, conservé à la Bibliothèque Vaticane) ; cette publication est prévue chez Champion, dans la Collection des Classiques français du Moyen Age (contrat signé) : travail qui se poursuivra jusqu’en 2019-2020.


Distinction

Le 15 juin 2011, a été remis un volume de Mélanges intitulé Le souffle épique. L’esprit de la chanson de geste. Etudes en l’honneur de Bernard Guidot. Il était composé de 65 articles rédigés par des universitaires de France, de Belgique, d’Allemagne, d’Espagne, du Portugal, d’Italie, de Suisse, du Liban, du Japon, du Royaume Uni, du Canada et des États-Unis.


Publications

Ouvrages

Recherches sur la chanson de geste au treizième siècle d'après certaines oeuvres du Cycle de Guillaume d'Orange, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence, 1986, 2 tomes, XXXII-1220 p.

Garin le Lorrain, chanson de geste traduite en français moderne (Préface de J. Lanher), Nancy, Presses Universitaires de Nancy, Metz, Editions Serpenoise, 1986, 272 p.

Le Cycle des Lorrains. Gerbert, chanson de geste traduite en français moderne (Préface de J. Lanher), Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1988, 288 p.

Le Siège de Barbastre, Paris, Honoré Champion Editeur, 2000, 488 p. (Classiques Français du Moyen Age n° 137).

Le Siège de Barbastre, traduction en français moderne, Paris, Honoré Champion Editeur, 2002, 370 p. (Collection Traduction des Classiques Français du Moyen Age, sous la direction de Jean Dufournet, n° 63).

Girart de Vienne, traduction en français moderne de l’édition de W. van Emden, Paris, Honoré Champion Editeur, 2006, XLVI-261 p. (Collection Traduction des Classiques Français du Moyen Age, sous la direction de Jean Dufournet, n° 74).

Chanson de geste et réécritures, Orléans, Paradigme, 2008, 438 pages.

La Chanson d’Antioche, chanson de geste du dernier quart du XIIème siècle, nouvelle édition, traduction, présentation et notes par Bernard Guidot, Paris, Honoré Champion Editeur, 2011, 1120 pages (Collection Champion Classiques, Série « Moyen Age », n° 33).

Elie de Saint Gilles, nouvelle édition par B. G. d’après le manuscrit BnF n° 25516, Paris, Honoré Champion Editeur, 2013, 376 pages (Classiques Français du Moyen Age n° 171).


En Collaboration

Aliscans, traduit en français moderne d'après l'édition de Claude Régnier par Bernard Guidot et Jean Subrenat, Paris, Champion / Traductions, 1993, 237 p.

Le Roman de Tristan en Prose, tome VIII, De la Quête de Galaad à la destruction du château de la lépreuse, (publié sous la direction de Philippe Ménard), édité par Bernard Guidot et Jean Subrenat, Genève, Droz, 1995, 407 p. (Textes Littéraires Français n° 462).

Ouvrages collectifs

Provinces, régions, terroirs au Moyen Age. De la réalité à l'imaginaire, Etudes réunies par Bernard Guidot, Actes du Colloque international des Rencontres Européennes de Strasbourg, Strasbourg, 19-21 septembre 1991, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1993, 337 p.

Burlesque et Dérision dans les épopées de l’Occident médiéval, Actes du Colloque international des Rencontres Européennes de Strasbourg et de la Société Rencesvals (Section Française), organisé à Strasbourg (16-18 septembre 1993), publiés sous la direction de Bernard Guidot, Besançon, Annales Littéraires de l’Université de Besançon, n° 558, 1995, 381 p. (Série Littéraires, vol. n° 3).

Regards croisés sur la Lorraine et le monde à la Renaissance, Actes du Colloque de l’Académie de Stanislas (vendredi 17 et samedi 18 mai 2013, Grand Salon de l’Hôtel de Ville, Place Stanislas, 54000 Nancy), sous la direction de Bernard Guidot, Nancy, Annales de l’Est, n° 1-2014, 301 p.

Ouvrages collectifs en collaboration

Etudes de langue et de littérature françaises offertes à André Lanly, publiées avec toute une équipe de collaborateurs, Nancy, Publications de l'Université de Nancy II, 1980, XVI-593 p.

Lorraine Vivante. Hommage à Jean Lanher, sous la direction de Bernard Guidot et Roger Marchal, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1993, X-481 p.

De sens rassis : Essays in Honor of Rupert T. Pickens, Edited by Keith Busby, Bernard Guidot and Logan E. Whalen, Amsterdam / New York, NY, 2005, XXVIII-753 p.


Articles et communications

1. « Le combat épique : permanence et évolution », Marche Romane, Mediaevalia, 25, 1975, p 49-69.

2. « Le thème du voyage dans les Enfances Guillaume », Voyage, quête, pèlerinage dans la littérature et la civilisation médiévales, Aix-en-Provence, Publications du CUER MA, Senefiance n° 2, 1976, p 365-80.

3. « L'état d'esprit du chevalier dans le Siège de Barbastre », Charlemagne et l'épopée romane. Actes du septième Congrès International de la Société Rencesvals (Liège, 28 août-4 septembre 1976), Paris, Les Belles Lettres, 1978, tome II, p 629-42.

4. « Figures féminines et chanson de geste : l'exemple de Guibert d'Andrenas », Mélanges de philologie et de littératures romanes offerts à Jeanne Wathelet-Willem, Liège, Marche Romane, 1978, p 189-205.

5. « L'image du Juif dans la Geste de Guillaume d'Orange », Revue des Etudes Juives, CXXXVII, 1-2, janvier-juin 1978, p 3-25.

6. « Un personnage typique du Siège de Barbastre : le païen qui trahit les siens », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Age offerts à Pierre Jonin, Aix-en-Provence, Publications du CUER MA, Senefiance n° 7, 1979, p 287-304.

7. « Ingérences romanesques dans la technique narrative de la Prise de Cordres et de Sebille », Etudes de langue et de littérature françaises offertes à André Lanly, Nancy, Publications de l'Université de Nancy II, 1980, p 137-53.

8. « L'empereur Charles dans Girart de Vienne », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Age et de la Renaissance offerts à Charles Foulon, Liège, Marche Romane, 1980, tome II, p 127-41.

9. « Bibliographie des travaux de M. André Lanly », Etudes de langue et de littérature françaises offertes à André Lanly, Nancy, Publications de l'Université de Nancy II, 1980, p. V-VIII.

10. « Fantaisie et romanesque dans les Enfances Guillaume », VIII Congreso de la Société Rencesvals (Pamplona-Santiago de Compostela, 15 a 25 de agosto de 1978), Pamplona, Institucion Principe de Viana, 1981, p. 201-09.

11. « Stylistique et versification médiévales : le vers orphelin dans Guibert d'Andrenas », Le Génie de la Forme. Mélanges de langue et littérature offerts à Jean Mourot, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1982, p. 13-25.

12. « L'humour dans le Moniage Rainouart est-il la marque d'un esprit distingué? », Essor et fortune de la chanson de geste dans l'Europe et l'Orient latin. Actes du neuvième Congrès International de la Société Rencesvals (Padoue-Venise, 29 août-4 septembre 1982 ), Modena, Mucchi Editore, 1984, tome I, p. 87-103.

13. « Mesure du temps et flou chronologique dans quelques chansons de geste du treizième siècle », Le temps et la durée dans la littérature au Moyen Age et à la Renaissance, Paris, Nizet, 1986, p 55-70 et (version longue de l'article, avec notes plus abondantes) Annales de l'Est, 38ème année, 1986, p. 171-86.

14. « Postface », Garin le Lorrain, chanson de geste traduite en français moderne (Préface de J. Lanher), Nancy, Presses Universitaires de Nancy, Metz, Editions Serpenoise, 1986, p. 255-62.

15. « Vieillesse, Fontaine de Jouvence : l'âge d'or du héros épique d'après le Moniage Guillaume », Vieillesse et vieillissement au Moyen Age, Aix-en-Provence, Publications du CUER MA, Senefiance n° 19, 1987, p 111-32.

16. « La partialité du trouvère est-elle discrètement infléchie dans Garin le Loherain? », Au Carrefour des routes d'Europe : la chanson de geste. Actes du dixième Congrès International de la Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes (Strasbourg, 25 août-1er septembre 1985), Aix-en-Provence, Publications du CUER MA, Senefiance n° 20 et 21, 1987, tome I, p 601-27.

17. « Postface », Le Cycle des Lorrains. Gerbert, chanson de geste traduite en français moderne (Préface de J. Lanher), Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1988, p. 265-73.

18. « La structure d'Ami et Amile : vers l'originalité d'une chanson de geste au début du treizième siècle », Bien dire et bien aprandre. Sur Ami et Amile (Colloque organisé par le Centre d'Etudes Médiévales et Dialectales de Lille III, le 14 novembre 1987, à Villeneuve d'Ascq), Lille, Centre d'Etudes Médiévales et Dialectales de Lille III, 1988, p 15-39.

19. « Continuité et rupture : l'univers épique de Garin le Lorrain et Gerbert », Olifant, vol. n° 13, n° 3-4, Fall-Winter 1988, p 123-40.

20. « Le Cycle des Lorrains : un phénix rayonnant venu du Moyen Age », Le Pays Lorrain, 86ème année, vol. 66, n° 1, 1989, p 3-8.

21. « Aliscans : structures parentales ou filiation spirituelle? », Les relations de parenté dans le monde médiéval, Aix-en-Provence, Publications du CUER MA, Senefiance n° 26, 1989, p 25-45.

22. « Fixité et dérive dans le Cycle des Lorrains », Actes du XIème Congrès International de la Société Rencesvals (Barcelone, 22-27 août 1988), Memorias de la Real Academia de Buenas Letras de Barcelona, Barcelona, 1990, Tomo XXI, p 321-30.

23. « Pouvoirs et séductions, pouvoir de séduction dans les Lais de Marie de France », Romanische Forschungen, 102, 1990, p 425-33.

24. « L'extension cyclique de la Geste des Lorrains : abandons, résurgences, irradiation », Littérales, n° 10, 1992, p. 15-47.

25. « Bibliographie du Cycle des Lorrains », Littérales, n° 10, 1992, p. 257-75.

26. « Présentation », Aliscans, traduit en français moderne d'après l'édition de Claude Régnier par Bernard Guidot et Jean Subrenat, Paris, Champion / Traductions, 1993, p. 9-27.

27. « Un dangereux Lucifer bordelais : Bernart de Naisil », Et c'est la fin pour quoy sommes ensemble. Hommage à Jean Dufournet, Paris, Champion, 1993, tome II, p. 695-704.

28. « Encore le vers orphelin : intérêt stylistique et originalité au treizième siècle », Studies in Honor of Hans-Erich Keller (edited by Rupert T. Pickens), Kalamazoo (Michigan), Medieval Institute Publications, 1993, p 97-116.

29. « Parfaite harmonie, harmonie fêlée dans Jehan et Blonde de Philippe de Rémi », Travaux de Littérature, Paris, VI, 1993, p. 33-46.

30. « Aliscans : chanson de la tendresse », Olifant, volume n° 18, n° 1-2, Spring-Summer 1993, p. 5-20.

31. « Bibliographie des travaux de Jean Lanher », Lorraine vivante. Hommage à Jean Lanher, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1993, p. 3-9.

32. « Une reine au visage rayonnant : Blancheflor dans Garin le Lorrain », Lorraine vivante. Hommage à Jean Lanher, Nancy, 1993, Presses Universitaires de Nancy, p. 77-84.

33. « Bibliographie sur Aliscans », Mourir aux Aliscans. Aliscans et la légende de Guillaume d'Orange, Paris, Champion, Collection Unichamp, 1993, p. 227-41.

34. « Le monde de la guerre dans Aliscans : horreur et humour », Mourir aux Aliscans. Aliscans et la légende de Guillaume d'Orange, Paris, Champion, Collection Unichamp, 1993, p. 79-102.

35. « Avant-propos », Provinces, régions, terroirs au Moyen Age. De la réalité à l'imaginaire, Etudes réunies par Bernard Guidot, Actes du Colloque international des Rencontres Européennes de Strasbourg, Strasbourg, 19-21 septembre 1991, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1993, p. 7-12.

36. « Paysages d'Aliscans : réalités, symboles ou mythe? », Provinces, régions, terroirs au Moyen Age. De la réalité à l'imaginaire, Etudes réunies par Bernard Guidot, Actes du Colloque international des Rencontres Européennes de Strasbourg, Strasbourg, 19-21 septembre 1991, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1993, p. 299-311.

37. « Verbe et Révolte : la Dérision et l'Autre dans les chansons de geste du Cycle de Guillaume d'Orange et ailleurs », Charlemagne in the North, Proceedings of the Twelfth International Conference of the Société Rencesvals, edited by Ph. E. Bennett, A. E. Cobby and G. A. Runnalls, Société Rencesvals British Branch, Edinburgh, 1993, p. 423-35.

38. « Le mythe familial de Narbonne dans la Chanson des Aliscans : une insertion souriante », Travaux de Littérature, Paris, VII, 1994, p. 9-25.

39. « Aliscans et le regard », PRIS-MA, Poitiers, X, n° 2, juillet-décembre 1994, p. 95-111.

40. « Les Regrets de J. du Bellay : une poésie du regard », Du Bellay. Autour des Antiquités de Rome et des Regrets. Actes des secondes journées du Centre J. de Laprade tenues au Musée National du Château de Pau les 2 et 3 décembre 1994, sous la direction de J. Dauphiné et P. Mironneau, Pau, 1995, p. 137-58.

41 « Le Siège de Barbastre dans le Guillaume d’Orange en prose : l'originalité dans l'écart », Conformités et déviances au Moyen Age, Les Cahiers du CRISIMA, Montpellier, n° 2, 1995, p. 171-89.

42. « Burlesque et dérision : approches, contours et couleurs », Burlesque et dérision dans les épopées de l'Occident médiéval, Actes du Colloque international des Rencontres Européennes de Strasbourg et de la Société Rencesvals (Section Française), organisé à Strasbourg (16-18 septembre 1993), publiés sous la direction de Bernard Guidot, Besançon, Annales Littéraires de l’Université de Besançon n° 558, 1995, (Série Littéraires, vol. n° 3), p. 11-21.

43. « Un éminent protagoniste d'Aliscans : le tinel de Rainouart », Burlesque et dérision dans les épopées de l'Occident médiéval, Actes du Colloque international des Rencontres Européennes de Strasbourg et de la Société Rencesvals (Section Française), organisé à Strasbourg (16-18 septembre 1993), publiés sous la direction de Bernard Guidot, Besançon, Annales Littéraires de l’Université de Besançon n° 558, 1995, (Série Littéraires, vol. n° 3), p. 133-50.

44. « Enfances, chevalerie et bourgeoisie : idéologie et pratique dans Hervis de Mes », Aspects du classicisme et de la spiritualité. Mélanges en l’honneur de Jacques Hennequin, réunis et publiés par A. Cullière, Metz, Paris, Klincksieck, 1996, p. 533-51.

45. « Le cadre narratif de Renaut de Montauban : un espace de l’imaginaire », Tangram. Mélanges offerts à Claude Wanquet, Saint-Denis-de-la-Réunion, 1996, p. 143-52.

46. «Aélis et Rainouart dans la Chanson des Aliscans : un renouveau oblique de la famille de Narbonne », Travaux de Littérature, Paris, IX, 1996, p. 21-35.

47. « Les enfances de Vivien ont-elles un caractère romanesque ? », PRIS-MA, Poitiers, XII, n° 2, juillet-décembre 1996, p. 167-86.

48. « La fantaisie souriante dans le Cycle d’Aymeri », communication prononcée le 7 octobre 1996 dans le cadre du Colloque international de Bologna (Universita degli Studi di Bologna), Medioevo Romanzo, La chanson de geste e il Ciclo di Guglielmo d’Orange. Atti del Convegno di Bologna (7-9 ottobre 1996), a cura di A. Fasso, Roma, Salerno Editrice, 1997, p. 241-75.

49. « La séduction romanesque dans le Bel Inconnu de Renaut de Beaujeu », Littérature et séduction. Mélanges en l’honneur de Laurent Versini, Paris, Klincksieck (Bibliothèque Française et Romane), 1997, p. 29-43.

50. « La géographie de l’imaginaire dans Renaut de Montauban », Le Moyen Age, 103, fasc. 3-4, 1997, p. 507-26.

51. « Le bonheur dans la Mort le Roi Artu », Miscellanea Mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, Paris, Honoré Champion, 1998, tome I, p. 585-600.

52. « Travestissements, mutations et métamorphoses dans Renaut de Montauban », Echoes of the Epic. Studies in Honor of Gérard J. Brault, Edited by David P. Schenck and Mary Jane Schenck, Birmingham (Alabama), Summa Publications Inc., 1998, p. 75-92.

53. « Huon de Bordeaux : l’épisode de l’embuscade liminaire chez Tressan et chez Delvau », Mélanges de langue et de littérature françaises du Moyen Age offerts à Pierre Demarolle, Paris, Honoré Champion, 1998, p. 263-74.

54. «  La précision du vocabulaire de Chrétien de Troyes : quelques glanures effectuées dans le Conte du Graal », Littérature épique au Moyen Age. Hommage à Jean Fourquet pour son 100ème anniversaire, Greifswald, Reineke-Verlag, 1999, p. 231-38.

55. « Perceval ou le Conte du Graal : quelques délicates attentions de l’écriture de Chrétien de Troyes », Plaist vos oïr bone cançon vallant? Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à François Suard, Etudes réunies par D. Boutet, M. M. Castellani, Fr. Ferrand et A. Petit, Lille, Université Charles de Gaulle-Lille 3, 1999, Collection UL 3, Travaux et Recherches, p. 361-72.

56. « Spiritualité et violence dans Raoul de Cambrai », Raoul de Cambrai, ouvrage dirigé par J. Cl. Vallecalle, Paris, Ellipses Edition Marketing SA, 1999, p. 21-37.

57. « Constitution de Cycles épiques : étude de quelques jalons », Sommes et Cycles (XIIe-XIVe siècles), Actes des Colloques de Lyon (mars 1998 et mars 1999) réunis par M-E Bély, J-R Valette et J-Cl. Vallecalle, Lyon, Université Catholique de Lyon, 2000, p. 25-47.

58. « Illusions, reflets et Providence dans Renaut de Montauban », Entre épopée et légende : Les Quatre Fils Aymon ou Renaut de Montauban, études publiées sous la direction de Danielle Quéruel, Langres, Dominique Guéniot édit., 2000, tome I, p. 63-82.

59. « Le style enjoué de Jean Renart dans l’Escoufle », Travaux de Littérature, Paris, XIII, 2000, p. 11-27.

60. « Un jugement de Dieu d’une tonalité nouvelle : le combat des fils dans une version moderne des Quatre Fils Aymon », Guerres, voyages et quêtes au Moyen Age. Mélanges offerts à Jean-Claude Faucon, études réunies par Alain Labbé, Daniel W. Lacroix et Danielle Quéruel, Paris, Champion, 2000, p. 203-17.

61. « Le Siège de Barbastre : une idéologie ambiguë », Convergences médiévales. Epopée, lyrique, roman. Mélanges offerts à Madeleine Tyssens, édit. par Nadine Henrard, Paola Moreno et Martine Thiry-Stassin, Bruxelles, De Boeck Université, 2001, p. 209-25.

62. « Peut-on déceler la présence du démon dans Raoul de Cambrai ? », L’histoire littéraire : ses méthodes et ses résultats. Mélanges offerts à Madeleine Bertaud, réunis par Luc Fraisse, Genève, Droz, 2001, p. 415-27.

63. « Des bacons comme s’il en pleuvait...Le pathétique dans un extrait des Quatre Fils Aymon à la fin du dix-neuvième siècle », Philologies Old and New : Essays in Honor of Peter Florian Dembowski, edited by Joan Tasker Grimbert and Carol Chase, Princeton, 2001, p. 179-90 (The Edward C. Armstrong Monographs on Medieval Literature, 12).

64. « Formes tardives de l’épopée médiévale : mises en prose, imprimés, livres populaires », L’épopée romane au Moyen Age et aux temps modernes. Actes du XIVème Congrès international de la Société Rencesvals pour l’étude des épopées romanes (Naples, 24-30 juillet 1997), publiés par Salvatore Luongo, Napoli, Fridericiana Editrice Universitaria, 2001, tome II, p. 579-610.

65. « Le Voyage de saint Brendan par Benedeit : une aventure spirituelle ? », L’aventure maritime, textes réunis par Jean-Michel Racault, Paris, L’Harmattan, 2001, p. 173-85 (Université de La Réunion, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Cahiers du CRLH n° 12).

66. « Mentalité chevaleresque et couleur épique dans Garin le Lorrain », Mémoires de l’Académie de Stanislas, Nancy, 8ème série, tome XIV, 2001, p. 147-66.

67. « Célébrer la chanson de geste à Poitiers en l’an 2000... », L’épopée romane. Actes du XVème Congrès international de la Société Rencesvals, Poitiers, 21-27 août 2000, publiés par G. Bianciotto et Claudio Galderisi, Poitiers, Université de Poitiers, CESCM, 2002, tome I, p. 7-12.

68. « Etablissement du Glossaire (p. 313-389) de La Chanson de Roland », La Chanson de Roland, édition critique par Cesare Segre, nouvelle édition refondue, traduite de l’italien par Madeleine Tyssens, Genève, Droz, 2003, 391 p.

69. « Un exemple de sanctification populaire : l’épilogue des Quatre Fils Aymon dans une édition de la Bibliothèque Bleue (1883) », Entre l’ange et la bête. L’homme et ses limites au Moyen Age, Etudes réunies par M. E. Bély, J. R. Valette et J. Cl. Vallecalle, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2003, p. 211-23.

70. « La narration d’Elie de Saint-Gilles : rigueur ou fantaisie ? », La Chevalerie du Moyen Age à nos jours. Mélanges offerts à Michel Stanesco, études réunies par M. Voicu et V. D. Vladulescu, Bucuresti, Editura Universitatii din Bucuresti, 2003, p. 180-98.

71. « Le géant sarrasin dans la Bataille Loquifer et quelques chansons de geste : une nouvelle peinture de l’Autre ? », Travaux de Littérature, Les Grandes Peurs. 2. L’Autre, 17, 2004, p. 83-96.

72. « Le Guerin de Montglave du comte de Tressan : esprit médiéval ? esprit moderne ? », Textes et Cultures : réception, modèles, interférences, volume 2 : interférences et modèles culturels, Actes réunis par Pierre Nobel, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2004, p. 91-106.

73. « La famille de Narbonne dans Elie de Saint-Gilles », De sens rassis : Essays in Honor of Rupert T. Pickens, Edited by Keith Busby, Bernard Guidot and Logan E. Whalen, Amsterdam / New York, NY, 2005, p. 233-247.

74. « Epopée ou chronique ? : l’exemple du siège de Vienne dans les Croniques et Conquestes de Charlemaine », Le Nord de la France entre épopée et chronique, Etudes réunies par Emmanuelle Poulain-Gautret, Jean-Pierre Martin, Jean-Pierre Arrignon et Stéphane Curveiller, Arras, Artois Presse Université, 2005, p. 83-105.

75. « Parole et Pouvoir dans Girart de Vienne : de la violence à la séduction », Les Chansons de geste. Actes du XVIème Congrès International de la Société Rencesvals pour l’étude des épopées romanes, Carlos Alvar, Juan Paredes (eds), Granada, Universitad de Granada, 2005, p. 309-323.

76. « La manière d’Alfred Delvau : un nouveau regard sur le Moyen Age », Cahiers de Recherches Médiévales (XIIè-XVè siècles), La tradition épique, du Moyen Age au XIXè siècle, sous la direction de François Suard, n° 12, année 2005, p. 83-101.

77. « La Fleur des Batailles du comte de Tressan : tonalité et originalité », L’épique médiéval et le mélange des genres, textes réunis par Caroline Cazanave, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2005, p. 213-230.

78. « Image et rôle de la Bourgogne dans Girart de Vienne et quelques autres chansons de geste », L’épopée médiévale et la Bourgogne, sous la direction de Muriel Ott, Dijon, Editions universitaires de Dijon, Collection Ecritures, 2006, p. 33-52.

79. « Chansons de geste et réécritures modernes », Mémoires de l’Académie de Stanislas, année 2002-2003, 8ème série, tome XVII, daté de 2005, paru en 2006, p. 85-96.

80. « La formation spirituelle de l’Adversaire dans le Fier-à-Bras d’Alfred Delvau : une étrange tonalité et de curieux croisements », Gouvernement des hommes, Gouvernement des âmes. Mélanges offerts à Ch. Brucker, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2007, p. 313-322.

81. « Le Crime, les hommes et Dieu dans la Chanson d’Antioche », Crimes et Châtiments dans la chanson de geste, sous la direction de Bernard Ribémont, Paris, Klincksieck, 2008, p. 29-53.

82. « Cinquante ans d’études épiques en France et en Suisse », Cinquante ans d’études épiques, Actes du Colloque anniversaire de la Société Rencesvals (Liège, 19-20 août 2005), édités par Nadine Henrard, Liège, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, fascicule CCXCIV, 2008, p. 117-158.

83. « L’univers onirique dans les chansons de geste du Cycle de Guillaume d’Orange », Actes du Colloque Sommeil, songes et insomnies, organisé par Christine Ferlampin-Acher, Elisabeth Gaucher et Denis Hüe, Rennes, Université de Haute Bretagne-Rennes II et Université de Bretagne occidentale (28-29 septembre 2006), Perspectives Médiévales, juillet 2008, p. 49-72.

84. « Héroïsme et fantaisie imaginative dans Elie de Saint-Gilles », communication présentée le dimanche 23 juillet 2006, dans le cadre du XVIIème Congrès international de la Société Rencesvals pour l’étude des épopées romanes, Storrs, Connecticut (22-28 juillet 2006), Olifant, Acts of the Seventeenth International Congress of the Société Rencesvals for the Study of Romance Epic, Storrs, Connecticut, July 22-28, 2006, Vol. n° 25, Number 1-2, 2006, p. 201-221 [Volume paru en réalité, le 15 janvier 2009 sur Internet et début mai 2009 en format papier].

85. « Quelques caractéristiques d’épisodes saillants de la Chanson d’Antioche », Croisades ? Approches littéraires, historiques et philologiques, études réunies par Jean-Charles Herbin et Marie-Geneviève Grossel, Valenciennes, Calhiste, Presses Universitaires de Valenciennes, 2009, p. 51-69.

86. « Karles li Magnes dans la littérature épique : variations littéraires du Moyen Age à la Bibliothèque Bleue », Le lent brassement des livres, des rites et de la vie. Mélanges James Dauphiné, Textes réunis par Monique Léonard, Xavier Leroux et François Roudaut, Paris, Honoré Champion Editeur, 2009, p. 137-157.

87. « Le travestissement épique dans tous ses états : l’exemple du Moniage Rainouart et de sa réécriture dans le Roman de Guillaume d’Orange », Le déguisement dans la littérature française du Moyen Age, Revue des Langues Romanes, Tome CXIII, N° 2, Année 2009, p. 291-310.

88. « Du devenir des chansons de geste dans la seconde moitié du treizième siècle : Le cas des Enfances Renier », Le Moyen Age, 116, fasc. 1, 2010, p. 159-164.

89. « Les Quatre Fils Aimon, traduction de François Suard, Paris, Castor Poche Flammarion, 2000 : caractéristiques d’une version destinée à la jeunesse », Grands textes du Moyen Age à l’usage des petits, sous la direction de Caroline Cazanave et Yvon Houssais, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2010, p. 79-103.

90. « L’univers romanesque du Roman de Tristan en prose : l’irrépressible intrusion de virtuels narratifs », « Li premerains vers » : Essays in Honor of Keith Busby, Edited by Catherine M. Jones and Logan E. Whalen, Amsterdam and New York, Rodopi, 2011, p. 125-142.

91. « L’originalité littéraire du Moniage Rainouart dans le Roman de Guillaume d’Orange », Le Moyen Age, tome 117, fasc. 3 -4, 2011, p. 625-649.

92. « La Chanson d’Antioche : une culpabilité diluée ? », La faute dans l’épopée médiévale. Ambiguïté du jugement, sous la direction de Bernard Ribémont, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 137-157.

93. « De la chanson de geste au roman populaire : quelques aperçus fondés sur Milles et Amys, réécriture d’Alfred Delvau », The Chanson de geste and its Reception. Essays presented to Philip E. Bennett by members of the Société Rencesvals, Edited by Marianne J. Ailes, Anne Elisabeth Cobby, Peter S. Noble, Edinburgh, British Rencesvals Publications 5, 2012, p. 55-72.

94. « Traits novateurs, initiatives, intuitions et saillies d’Alfred Delvau dans sa réécriture d’Ogier le Danois », ‘Moult a sans et vallour’ : Studies in Medieval French Literature in Honor of William W. Kibler, Ed. Monica L. Wrigth, Norris J. Lacy and Rupert T. Pickens, Amsterdam-New York, Rodopi, 2012, p. 157-178.

95. « Rosamonde et l’illusion du pouvoir », Chanter de geste. L’art épique et son rayonnement. Hommage à Jean-Claude Vallecalle, Etudes réunies par Marylène Possamaï-Perez et Jean-René Valette, Paris, Honoré Champion Editeur, 2013, p. 137-151.

96. « Dans quelle mesure peut-on considérer Gaufrey comme une réécriture ? », La Geste de Doon de Mayence dans ses manuscrits et dans ses versions, Etudes réunies par Dominique Boutet, Paris, Honoré Champion, 2014, p. 177-200 (Collection CCCMA 19).

97. « Croniques et Conquêtes de Charlemagne », Nouveau Répertoire de mises en prose (XIVe-XVIe siècle), sous la direction de Maria Colombo Timelli, Barbara Ferrari, Anne Schoysman et François Suard, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 151-164.

98. « Galien le Restoré », Nouveau Répertoire de mises en prose (XIVe-XVIe siècle), sous la direction de Maria Colombo Timelli, Barbara Ferrari, Anne Schoysman et François Suard, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 285-293.

99. « Heurs et malheurs de la tradition rolandienne dans Gaufrey », Epic Connections / Rencontres épiques, Proceedings of the Nineteenth International Conference of the Société Rencesvals, Oxford, 13-17 August 2012, Edited by Marianne J. Ailes, Philip E. Bennett, Anne Elizabeth Cobby, Société Rencesvals British Branch, Edinburgh, 2015, Volume I, p. 235-253.

100. « La réécriture des Enfances Vivien dans le Roman de Guillaume d’Orange », Réécritures. Regards nouveaux sur la reprise et le remaniement de textes, dans la littérature française et au-delà, du Moyen Âge à la Renaissance, Etudes réunies par Dorothea Kullmann et Shaun Lalonde, Pontifical Institute of Mediaeval Studies, Toronto (Toronto Studies in Romance Philology 2), 2015, p. 162-198.

101. « Le personnage de Flordespine dans Gaufrey : subtilité, finesse et ruse », Si sai encor moult bon estoire, chançon moult bone et anciene : studies in the text and context of old French narrative in Honour of Joseph J. Duggan, edited by Sophie Marnette, John F. Levy and Leslie Zarker Morgan, Oxford, Medium Aevum Monographs, Society for the Study of Medieval Languages and Literature, 2015, p. 67-82.

102. « La Chanson des Aliscans dans le Roman de Guillaume d’Orange : mémoire, glissements et dérives », Bulletin bibliographique de la société internationale Rencesvals Fascicule n° 46, 2014-2015, p. 167-194.

103. « Galien le Restoré en prose : échos narratifs et stylistiques des émotions ressenties à Roncevaux », The Epic Imagination in Medieval Literature. Essays in Honor of Alice M. Colby-Hall, Edited by Philip Bennett, Leslie Zarker Morgan, F. Regina Psaki, University, Mississipi, Romance Monographs, Number S-5, 2016, p. 39-50.

104. « Une brève lueur dans la nuit de l’anonymat : Berart du Mont Didier dans Gaufrey », La voix des peuples. Epopée et folklore. Mélanges offerts à Jean-Pierre Martin, textes recueillis par Marie-Madeleine Castellani et Emmanuelle Poulain-Gautret, Lille, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 (Collection Travaux et Recherches), 2016, p. 141-151.

105. « Les Enfances Guillaume dans le Roman de Guillaume d’Orange : distinction, délicatesse, finesse d’esprit », Studi Francesi, n° 180, Anno LX, Fascicolo III, Settembre-Dicembre 2016, p. 393-415.

106. « Le personnage de Grifon dans Gaufrey », « Cel corn ad lunge aleine ! ». Mélanges en l’honneur de Jean Maurice, sous la direction d’Hubert Heckmann, Beate Langenbruch et Nicolas Lenoir, Rouen, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2016, p. 107-118.

107. « Le Moyen Age et ses séductions : quelques pistes et ouvertures », Mémoires de l’Académie de Stanislas, Nancy, Année 2012-2013, 8ème série, tome XXVII, mars 2017, p. 131-144.

108. « L’odyssée de Galien à Roncevaux : quelques traits de tradition et d’originalité », « Le monde entour et environ ». La geste, la route et le livre dans la littérature médiévale. Mélanges offerts à Claude Roussel, Etudes réunies par Emilie Goudeau, Françoise Laurent, Michel Quereuil, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2017, p. 309-325.

109. « De Châteaubriant à la Société Rencesvals : le parcours épique de Claude Roussel », « Le monde entour et environ ». La geste, la route et le livre dans la littérature médiévale. Mélanges offerts à Claude Roussel, Etudes réunies par Emilie Goudeau, Françoise Laurent, Michel Quereuil, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2017, p. 391-398.

110. « Le regard de David Aubert sur les chansons de geste : peut-on encore parler de souffle épique ? », Raconter en prose, XIVè-XVIè siècle, sous la direction de Paola Cifarelli, Maria Colombo Timelli, Matteo Milani, Anne Schoysmann, Paris, Garnier, juillet 2017, p. 63-91.

111. « Garin de Monglane dans la version du manuscrit Reg. lat. 1517 de la Biblioteca Apostolica Vaticana : la conduite du récit se distingue-t-elle par quelque originalité ? », « Par deviers Rome m’en revenrai errant ». XXème Congrès International de la Société Rencesvals pour l’étude des épopées romanes, a cura di Maria Careri, Caterina Menichetti e Maria Teresa Rachetta, Roma, Viella Libreria Editrice, giugno 2017, p. 527-538.

112. « Relations ambiguës : sacré et violence au temps de la Première Croisade ». Communication présentée devant l’Académie de Stanislas, le vendredi 3 février 2017. A paraître dans les Mémoires de l’Académie de Stanislas.

113. « Peut-on parler de trahison du sacré dans la Chanson d’Antioche ? », communication présentée le 19 octobre 2017 dans le cadre du Colloque National de la Section Française de la Société Rencesvals « La chanson de geste et le sacré », à Clermont-Ferrand (18-20 octobre 2017). A paraître dans les Actes.