18/01/2022 - Nos confrères publient

  • Michel Louyot, Le Miroir du Lindre, Éditions JALON, Marly, 2021.

    Le Lindre, le nom autant que le lieu fascine. C’est dans l’étang de Lindre que prend sa source la Seille qui donne son nom au petit pays d’où la famille de l’auteur est originaire. Né le 28 septembre 1938 au 22, place Duroc à Pont-à-Mousson, Michel Louyot opère un retour vers ses origines. Il y est surtout question de sa petite enfance et de son père Lucien (1914-1947) qui participa à la Résistance.
    La présentation de ce livre aura lieu le 6 février à 15 heures au Musée « Au fil du papier », dans sa ville natale.

11/01/2022 - Nos origines : Un passé très complexe en cours de décryptage

  • François Le Tacon, ancien président de l'Académie

    L’origine du genre Homo et de son évolution fait l’objet de différentes hypothèses qui ne font pas l’unanimité. L’avènement de la génétique des populations et de la génomique basée sur l’analyse de l’ADN moderne et de l’ADN fossile apporte des connaissances nouvelles sur notre histoire qui apparaît beaucoup plus complexe que nous le pensions, mais qui est encore très loin d’être décryptée. Populations anciennes et populations modernes se sont rencontrées en Eurasie après une seconde sortie d’Afrique et ont échangé des allèles. Enrichis en allèles, les hommes modernes ont colonisé le monde, ce qui a eu pour conséquence l’apparition de nouveaux allèles par isolement géographique. Depuis cette diversification, les conquêtes, les migrations voulues ou imposées, l’ouverture des frontières et les déplacements facilités à courte ou longue distance, ont pour conséquence un brassage allélique généralisé qui tend vers l’homogénéisation des populations.    Texte complet

28/12/2021 - Nouvelle publication

  • Jean Lanher et Simone Collin-Roset, Avioth, au pays de Montmédy. Un nouveau regard à partir du curé Delhôtel (1636-1683), La Gazette Lorraine, Villers-lès-Nancy, juillet 2021.

    Jean Delhôtel, curé d’Avioth de 1636 à 1683, sous le titre de « Bref recueil de l’état de l’église Notre-Dame d’Avioth », fait, en l’an 1668, une sorte de chronique de la vie à Avioth pendant son presbytérat. Cet ouvrage posthume de notre regretté confrère Jean Lanher, publié par les soins de Simone Collin-Roset et précédé d’un avertissement de Patrick Corbet, , comprend des contributions de Jean-Claude Delhez et de nos confrères Stéphane Gaber (+), et Maurice Noël.

14/12/2021 - Nos confrères publient

  • 1909. L’Alsace à Nancy, Éditions des Musées de Strasbourg, novembre 2021.

    Cet ouvrage collectif a été édité à l’occasion de l’exposition « 1909. L’Alsace à Nancy » présentée au Musée alsacien de Strasbourg, du 26 novembre 2021 au 23 mai 2022, en partenariat avec le Palais des ducs de Lorraine – Musée Lorrain de Nancy. 1909, l’Exposition internationale de l’Est de la France ouvre ses portes à Nancy. Alors qu’elle est annexée depuis 1871, l’Alsace y occupe une place de choix, avec la reconstitution d’un village alsacien et l’organisation de fêtes folkloriques. L’évènement contribue à créer une image nostalgique et idéalisée de la « province perdue », dont cet ouvrage s’attèle à démêler les enjeux politiques et idéologiques, à la lumière des notions d’identité et de régionalisme à l’œuvre des deux côtés de la frontière. Ont collaboré à cet ouvrage :
    Dominique Flon, « Préface »
    Christine Peltre, « Nancy-Strasbourg : une Alsace des artistes ? »
    Jean El Gammal, « Mettre en scène les régions – culture et politique »

07/12/2021 - Académicien décédé

07/12/2021 - Nos confrères publient

  • François Le Tacon, Jean-Luc André et Olivier-Henry Dancy (Photographies), Nancy au temps de le l’art nouveau. Architecture et arts décoratifs, Serge Domini Éditeur, 2021.

    Illustré de plus de 250 photographies et documents, cet ouvrage présente une synthèse des principales réalisations artistiques et architecturales de ce mouvement qui a pris une place immense dans l’histoire de l’art et qui fait toujours rayonner Nancy dans le monde entier.

  • Meurthe et Moselle. 150 ans d’histoire, Gérard Louis et Archives départementales de Meurthe-et-Moselle/Centre des mémoires, 2021.

    Cet ouvrage collectif qui comporte aussi de nombreux tableaux et documents, permet de prendre la mesure de l’histoire du département de Meurthe-et-Moselle et de l’importance de multiples jalons historiques, mémoriels et patrimoniaux.
    Ont collaboré à cet ouvrage : Jean El Gammal (Préface), Jean-Louis-Étienne, François Collignon, Étienne Paquin et Hélène Say-Barbet, directrice des Archives départementales de Meurthe-et-Moselle.

02/12/2021 - Nos confrères publient

  • Jean-Pierre Husson, « Rivières, ressources, paysages d’eau. Pour une carte de visite du bassin de la Haute-Meurthe », Actes de la XXXe journée d’études transvosgiennes, Soultzbach-les-Bains, 17 octobre 2020, Rencontres transvosgiennes, n° 11 (2021), Association « Rencontres transvosgiennes », p. 23-40.

16/11/2021 - Nos confrères publient

  • Christine Peltre, Vers l’Orient. Géographies d’un désir, L’Atelier contemporain, Strasbourg, 2021.

    Regarder, étudier les dessins et les tableaux de ceux qui rêvé et vu l’Orient du XIXe siècle, et puis partir, pour en parler, dans les lieux qui les ont inspirés : autant d’ouvertures dans le cours académique qui, en séquences rapides, séduisent ou bousculent et sont un nouveau départ… Associée-correspondante nationale de l’Académie de Stanislas, Christine Peltre a été directrice de l’Institut d’Histoire de l’art de l’université de Strasbourg et présidente du Comité français d’Histoire de l’art.

12/11/2021 - La difficile quête de la vérité scientifique

  • François Le Tacon, ancien président de l'Académie

    La démarche scientifique est universelle et permet à l’humanité d’avoir progressivement accès aux connaissances des lois qui régissent le monde. La science ne connait pas de frontières. La seule exigence pour appartenir à la communauté́ scientifique est d’adopter les règles de la démarche scientifique. Cette démarche est en principe sans faille. Cependant, depuis quelques dizaines d’années, apparaît une dérive inquiétante liée à la subordination de la science à l’argent, à la médiatisation outrancière et la mise en place d’un système numérisé d’évaluation de la productivité des chercheurs. L’utilisation inappropriée de ce système pour le financement de la recherche et le déroulement des carrières entraîne de multiples entorses à la déontologie scientifique. Cependant, le côté obscur de la science s’efface toujours devant la réalité des faits. En dépit des ratures qui jalonnent l’histoire des découvertes scientifiques, la science avance sans cesse. Elle est en perpétuel mouvement.    Texte complet

12/11/2021 - Energie. Sources primaires et formes secondaires

  • François Le Tacon, ancien président de l'Académie

    Il y a trop souvent confusion entre énergies primaires et énergies secondaires. Les formes d’énergies secondaires sont toutes tributaires des ressources primaires et accréditer l’idée qu’elles peuvent être une alternative à l’utilisation de l’énergie fossile relève du fantasme. La naissance d’un monde décarboné ne peut être envisagée par une plus grande utilisation de formes secondaires d’énergie comme l’électricité ou l’hydrogène. L’énergie fossile couvre actuellement 82 % des besoins de la planète. Les solutions pour assurer l’approvisionnement énergétique d’un monde à 10 milliards d’habitants ne sont guère encourageantes. Penser qu’en 2050, 75 ou 80% de l’énergie utilisée dans le monde pourrait être renouvelable n’est pas crédible.    Texte complet