Prix Littéraire Lorrain Georges Sadler

Ce prix est attribué à un ou plusieurs ouvrages en prose, de forme historique, folklorique ou romancée, se rapportant à la Lorraine. Le ou les lauréats devront être d’origine lorraine ou habiter l’un des quatre départements lorrains. Ce prix peut aussi récompenser un ouvrage sur l’histoire de la Lorraine ou un historien qui s’est distingué par ses études et ses publications sur des sujets lorrains.


Lauréats du Dimanche 20 janvier 2019

Bernard Bajolet, pour son ouvrage Le soleil ne se lève plus à l’est. Mémoires d’Orient d’un ambassadeur peu diplomate (Plon)
Rapporteur : Mademoiselle Paulette Choné

Benoît Duteurtre, pour son ouvrage En marche ! Conte philosophique (Gallimard)
Rapporteur : Monsieur Pascal Joudrier

Antoine Follain pour son ouvrage Le crime d’Anthoine. Enquête sur la mort d’une jeune femme dans les Vosges au XVIIe siècle) (L’Harmattan)
Rapporteur : Monsieur Jean-Claude Bonnefont

Bourse d’aide à la publication d’une thèse de doctorat : Sylvain Skora, La reconstruction de la Champagne méridionale après la guerre de trente Ans (1635-1715)
Rapporteur : Monsieur Alain Petiot

Terres d’Argonne, à l’occasion de ses dernières publication
Rapporteur : Mademoiselle Paulette Choné


Lauréats du Dimanche 21 janvier 2018

Gérald Cahen, pour son ouvrage L’homme qui courait après son nez
(Ateliers Henry Dougier)
Rapporteur : Monsieur Pascal Joudrier

prix_stadler

Arnaud Teyssier, pour son ouvrage Philippe Séguin. Le remords de la droite (Editions Perrin)
Rapporteur : Monsieur Yves Gry

prix_sadler_teyssier

Jean-Pierre Thibaudat
pour son ouvrage Le Festival mondial du théâtre de Nancy : une utopie théâtrale (1963-1983) (Les Solitaires intempestifs)
Rapporteur : Mademoiselle Paulette Choné


prix_sadler_thibaudat

Michèle et Jean Pertuy, pour l’ensemble de leur œuvre


prix_sadler_pertuy

Lauréats du Dimanche 8 janvier 2017


Littérature

Denis Montebello pour son ouvrage : Aller au menu
Rapporteur : Mademoiselle Paulette Choné

Gaston-Paul Effa pour son ouvrage : Rendez-vous avec l'heure qui blesse
Rapporteur : Monsieur Yves Gry

remise du prix effa
Art et Patrimoine

Dominique Lacorde et Patricia Pierson pour leur ouvrage : L'Art en héritage. Sur la trace des Donzelli en Meuse
Rapporteur : Monsieur Jean Lanher

prix_sadler_lacorde-pierson

Histoire

Anne Motta pour son ouvrage : Noblesse et pouvoir princier dans la Lorraine ducale
Rapporteur : Monsieur Alain Petiot

remise du prix georges sadler

Lauréats du Dimanche 17 janvier 2016

Littérature

Jean-Yves Masson pour son ouvrage : "L'incendie du théâtre de Weimar"
Rapporteur : Madame Françoise Mathieu
Originaire de Feyming-Merlebach, professeur de litterature comparée à l'Université de Paris IV, Jean-Yves Masson nous propose un récit de quelques jours de la vie de Goethe, en mars 1825, lorsqu'il voit brûler le théâtre qu'il avait fait bâtir, où pendant près de trente années il avait fait jouer ses pièces et celles des auteurs qu'il aimait. Dans cet ouvrage, l'auteur nous convie à une intécelante variation autour des rapports de l'art et de la vie, méditation magistrale sur la puissance des mythes qui animent une civilisation.

Histoire, essais

Bénédicte Boisson et Marion Denizot pour leur ouvrage : "Le Théâtre du Peuple de Bussang. 120 ans d'histoire"
Rapporteur : Monsieur François Roth
Depuis 1895, le Théâtre du Peuple de Bussang maintient vivant au cœur des montagnes vosgiennes l'idéal de son fondateur, Maurice Pottecher, résumé par la devise "Par l'art, pour l'humanité" inscrite au fronton de la scène. La commission des prix littéraires a voulu à la fois saluer le travail historique de deux chercheurs en études théâtrales de l'Université de Rennes II et marquer son intérêt pour une aventure théâtrale atypique, populaire et exigeante.

Prix junior

Rosa De Marco pour son ouvrage : "Le langage des fêtes jésuites dans les pays de langue française, de la ratio studiorum de 1586 jusqu'à la fin du généralat de Muzio Vitelleschi (1645)"
Rapporteur : Monsieur Patrick Corbet
Ecrit dans un français subtil et nuancé, le livre renouvelle notre connaissance de la fête jésuite au XVIIe siècle. Insérée dans sa trame historique, celle-ci révèle ses enjeux et ses fondements pédagogiques, apologétiques et politiques. En apportant son soutient à cette publication marquée par la finesse et l'intelligence des analyses, l'Académie de Stanislas confirme son rôle dans la découverte et l'encouragement de travaux profondément novateurs et originaux.

Roman populaire

Alain Fisnot pour son ouvrage : "Les filles du meunier"
Rapporteur : Le général Alain Petiot
Alain Fisnot, natif de Fain-les-Sources et demeurant à Revigny-sur-Ornain, se consacre depuis 1982 à la rédaction de romans, de recueils de poésie, d'essais historiques, de pièces de theâtre. Son dernier roman est construit aurour de l'activité d'un moulin à eau du nord meusien à la veille de la Première Guerre mondiale. Cet ouvrage au style clair et limpide démontre une grande habilité à développer l'intrigue et à camper des personnages attachants.


Des renseignements complémentaires sur ces prix pourront être demandés au secrétariat de l’Académie de Stanislas, 43 rue Stanislas 54 000 Nancy, téléphone : 03 83 35 85 67, courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Les candidatures aux prix ouverts, accompagnées d’un curriculum vitae, d’une notice sur les travaux réalisés et le cas échéant des ouvrages publiés (un exemplaire), devront parvenir au siège de l’Académie, par courrier ordinaire ou courriel, entre le mois de juin et le mois d’octobre de l’année en cours.